Saison 2023 de F1 : qui sont les 20 pilotes sur la grille de départ

Zapping Autonews racing Peugeot 9X8 Hypercar : en route vers les 24h du Mans

Le mercato de la Formule 1 pour cette saison 2023 est quasiment bouclé. Il ne reste que peu de places à prendre. Trois à vrai dire en cette date du 27 septembre : une chez Williams pour succéder au Canadien Nicholas Latifi, une deuxième chez Haas où le baquet de Mick Schumacher est en discussion et un troisième chez Alpine, celui pour accompagner Esteban Ocon. En fonction du choix d’Alpine (Pierre Gasly ou un autre pilote), cela pourrait libérer une place chez AlphaTauri.

Podcast Men’s Up Life

Les équipes qui ne changent pas de pilotes en 2023

Photo d’illustrationCredit Photo – Icon Sport

Red Bull

On ne change pas une équipe qui gagne. C’est le credo de Red Bull pour les années à venir. Max Verstappen a prolongé son bail au début de l’année 2022. Il court désormais jusqu’à la fin de l’année 2028. Sergio Perez a lui prolongé au printemps jusqu’à la fin de la saison 2024. Il s’est avéré être le coéquipier le plus performant aux côtés du Néerlandais depuis longtemps pour l’amener à gagner le titre pilote mais également constructeurs. Car il ne fait guère de doutes que Red Bull remportera cette couronne au terme de cette saison 2022.

Scuderia Ferrari

Pas de changement non plus chez Ferrari. Charles Leclerc dispose d’un bail allant jusqu’à la fin de la saison 2024. Tout comme Carlos Sainz qui a prolongé. La question est de savoir s’il s’agit du bon duo pour gagner à nouveau un championnat.

Mercedes

Pas de changement chez Mercedes non plus. Lewis Hamilton a un contrat jusqu’à la fin de la saison 2023. Et il serait partant pour prolonger. Tout dépendra de cette fin de saison 2022 mais également des performances de sa monoplace l’année prochaine. À ses côtés, George Russell a un bail longue durée qui est fait pour le mener au titre mondial à un moment ou un autre.

Alfa Romeo

Statu quo aussi chez Alfa Romeo qui vient d’annoncer la prolongation de Guanyu Zhou ce 27 septembre. A priori pour une seule saison. Il fera de nouveau équipe avec Valtteri Bottas qui dispose d’un contrat d’au moins trois ans. Soit jusqu’à la fin de la saison 2024.

Celles qui évoluent

Photo d’illustration – Fernando Alonso et Sebastian VettelCredit Photo – Icon Sport

Deux équipes changement ont annoncé un changement pour 2022 : McLaren et Aston Martin

McLaren

L’écurie britannique est parvenue à trouver une solution pour se débarrasser de Daniel Ricciardo un an avant la fin de son contrat. Malgré une victoire au Grand Prix d’Italie en 2021, la mayonnaise n’a jamais pris. Il sera remplacé par l’ancien membre de l’académie Alpine, Oscar Piastri, et fera donc équipe avec Lando Norris.

Aston Martin

Une page de la F1 se tourne à l’issue de cette saison 2022 avec la retraite de Sebastian Vettel. Pour lui succéder, l’écurie britannique fait appel au vétéran du plateau, l’Espagnol Fernando Alonso. Pas sûr que ce soit le choix le plus judicieux pour le double champion du monde… Il fera équipe avec Lance Stroll.

Celles chez qui il y a une place à prendre

Photo d’illustration – Mick SchumacherCredit Photo – Icon Sport

Williams

Si Alex Albon convainc au sein de l’écurie britannique, c’est loin d’être le cas de Nicholas Latifi. D’ailleurs le Canadien n’ira pas au-delà de cette 4e saison au sein de l’écurie britannique. L’information a été communiquée en fin de semaine dernière. Aucun remplaçant n’a été annoncé mais les pistes ne manquent pas. Notamment du côté des pilotes américains. Il se murmure aussi que le baquet pourrait revenir à Mick Schumacher dans l’hypothèse où il quitterait Haas.

Alpine

Fernando Alonso sur le départ, l’écurie française avait choisi Oscar Piastri pour lui succéder. Sauf que le pilote australien avait signé un contrat avec McLaren. Du coup, en plus d’être ridiculisé, Alpine – 4e force du plateau en 2022 – se retrouve sans deuxième pilote à ce jour. Evidemment, les noms ne manquent pas. On parle de pilotes de F2, de Mick Schumacher (un ami proche d’Esteban Ocon) et, surtout, de Pierre Gasly. Ce dernier est en fin de contrat en 2023 au sein de la filière Red Bull et veut absolument décrocher un baquet performant. Alpine est une solution idéale pour jouer les premiers rôles.

Esteban Ocon est lui sous contrat jusqu’à la fin de la saison 2024.

Haas

Kevin Magnussen dispose d’un contrat courant – a priori – jusqu’en 2024. Le seul changement possible concerne donc Mick Schumacher qui arrive en fin de contrat. Le pilote allemand ne fait plus parti de l’académie Ferrari et voit ses opportunités réduites à Alpine ou Williams pour continuer son aventure en F1. À sa place, l’écurie américaine pourrait faire appel à Nico Hulkenberg ou Antonio Giovinazzi, pilote sous contrat avec Ferrari avec qui Haas a des liens profonds.

AlphaTauri

C’est le flou chez AlphaTauri. Yuki Tsunoda sera présent au sein de l’écurie italienne du giron Red Bull. C’est plus difficile à dire pour Pierre Gasly. Le Français a prolongé officiellement son contrat au sein de l’équipe pour 2023 mais Red Bull ne serait pas opposé à le libérer pour qu’il se rende chez Alpine. À condition de trouver une solution acceptable pour AlphaTauri. Autrement dit : un jeune pilote disposant de la Super Licence.

Pour résumer

Focus sur la composition de la grille 2023 de Formule 1. Nous connaissons l’identité de 17 des 20 pilotes qui seront au départ du Grand Prix de Bahreïn 2023 au début du mois de mars prochain. Il ne reste donc que trois baquets disponibles.

Julien Maron

Leave a Reply