Did you know that self-driving cars would make drivers want to drive more

Zapping Autonews F1 Monaco Grand Prix: the debrief

Of course, autonomous driving systems are not yet fully developed. It’s no secret to anyone. This is also why it is forbidden to let your car drive by itself without keeping a minimum of control over it. 

According to a study, having one of these systems on your car, such as the Autopilot for Tesla, would encourage owners to drive more. 

That, at least, says Scott Hardman, a researcher for the University of California Davis. After interviewing and analyzing the behavior on the road of 630 Tesla owners, the scientist was able to establish that drivers with an Autopilot system drove an average of 7.866 km more per year than those who did not have one.

This would essentially be due to the fact that these automatic driving systems facilitate the journeys and reduce the effort provided by the driver.

“The perception of drivers is that this technology removes a lot of the effort associated with driving, so they feel more relaxed, less tired, less stressed. Autopilot reduces the cognitive load of driving.” 

A principle that we can conceive even if we must remain attentive and focused behind the wheel.

Salon de Genève 2022 : dates, lieu, constructeurs… le point sur ce come-back

Après une annulation à la dernière minute en 2020 puis une autre en 2021, le salon de Genève (ou GIMS) a bien l’intention de faire son retour en 2022. L’organisation a même annoncé officiellement son retour en donnant des dates et en appelant les constructeurs à s’inscrire. Les premiers éléments sont à découvrir dans la suite de cet article.

Volkswagen T7 (2022) : la prochaine génération du van allemand se précise

Zapping Autonews Comment contester un PV efficacement ? Les conseils de Me Grégoire Marchac

Après le restylage du Transporter de sixième génération il y a deux ans, Volkswagen a décidé qu’il était temps de le renouveler plus profondément. La septième génération du van familial a déjà dévoilé un premier aperçu de sa signature lumineuse à l’avant, avec des feux plus finement découpés que la génération actuelle se prolongeant à travers la calandre en une bande de LED, comme sur la plupart des modèles récents du constructeur. De nouveaux clichés pris sur le circuit du Nürburgring par des photographes espion confirment cette apparence future mais également la présence de nouveaux feux horizontaux à l’arrière, observables malgré le camouflage grossier qui présente des feux verticaux en trompe-l’œil. Il est possible que nous découvrions la forme définitive du Transporter T7 dès cette année 2021, avant une commercialisation en 2022.

Plus spacieux, plus économique

Plus spacieux, plus économiqueLancer le diaporama
Volkswagen T7 (2022) | Les spy shots du futur Multivan
+14

Le futur Volkswagen T7 (2022)Credit Photo – Automedia

Parmi les principales nouveautés de la septième génération du Volkswagen Transporter, on devrait retrouver un espace à bord plus spacieux grâce à un empattement plus long et un porte-à-faux avant plus long. Outre l’optimisation de l’espace intérieur, le Transporter T7 devrait être proposé avec des groupes motopropulseurs hybrides rechargeables et des moteurs à combustion interne. On aperçoit d’ailleurs sur le prototype pris en photos sur le Nürburgring une trappe à carburant se situant au niveau de l’aile arrière gauche tandis que la trappe pour la prise électrique se situera plutôt à l’avant. Une version électrique n’est pas exclue mais devrait plutôt apparaître sous une autre forme, à l’image du concept-car Budd-e présenté en 2016. Entre le Volkswagen Transporter T7, le futur Microbus électrique de la marque et les nombreux SUV maison thermiques comme électriques, les familles auront l’embarras du choix. Ceci devrait entraîner la disparition prochaine des véhicules familiaux de type Touran et Sharan, qui peinent de plus en plus à séduire.

Albums Photos

MotoGP : GP d’Italie de MotoGP : la minute de silence hommage à Jason Dupasquier en vidéo

Zapping Autonews racing WRC : les 7 titres de Sébastien Ogier en chiffres

Les pilotes de MotoGP, ainsi que les membres de leur écurie, les directeurs de la course et le peu de journalistes autour du circuit (le public n’étant pas admis), ont rendu un hommage à Jason Dupasquier, décédé tragiquement ce dimanche au lendemain de son accident en Moto 3.

Devant la grille de départ, un panneau avec le portrait du jeune pilote était affiché : “Ja50on toujours dans nos coeurs”.

Le pilote suisse s’est éteint à l’hôpital Careggi de Florence, moins de 24h après le crash, malgré les tentatives des médecins. La triste nouvelle est arrivée à 12h06 dimanche.

À l’issue de la course de MotoGP, Fabio Quartararo, Miguel Oliveira et Joan Mir ont dédié leur podium au jeune homme de seulement 19 ans.

Mercedes Classe S by Mansory : du sport et du caractère pour patienter jusqu’à la version AMG

Lors de la présentation d’une nouvelle génération de Mercedes Classe S, il est souvent difficile de trouver quelque chose à redire, tant les ingénieurs Allemands savent comment s’y prendre pour que cette limousine de luxe garde toujours une longueur d’avance sur la concurrence. Mansory réussit tout de même à faire ressortir le côté bestial de cette incroyable berline, pour ceux qui la trouveraient trop sage. Ceci passe par une révision complète de la carrosserie du véhicule dans un premier temps, puis par une optimisation des performances du moteur et une personnalisation de l’habitacle.

Le plumage

Le plumageLancer le diaporama
Mercedes Classe S by Mansory | Les photos de la limousine optimisée
+17

Mercedes Classe S by MansoryCredit Photo – Mansory

Mansory a développé de nombreuses pièces en fibre de carbone dédiées à la Mercedes Classe S W223, à l’image des prises d’air du bouclier avant et de la lame inférieure qui se parent de ce noble matériau. Pour harmoniser le tout, le préparateur n’a bien sûr pas oublié les bas de caisse, le petit spoiler sur la malle arrière et le diffuseur, ce dernier intégrant même un troisième feux central rectangulaire type F1. Les coques de rétroviseurs et les écopes d’air à sur les ailes avant complètent le style extravagant de cette superbe limousine intégralement revêtue d’une robe noire métallisée.

Des jantes de 22 pouces peintes elles aussi en noir sont associées à la carrosserie copieusement customisée par Mansory, pour un look full-black sous tous les angles. Seule la bande de chrome se situant sur la malle arrière fait de la résistance, tandis que d’autres modèles de jantes tout aussi massives peuvent être sélectionnées en bi-ton alliage et noir. Un grand nombre de possibilités de personnalisation est aussi disponible pour l’habitacle, entre cuirs fins, surpiqûres couleur carrosserie et inserts en fibre de carbone. Mais à quoi bon un look aussi sportif avec des performances d’origine ? Mansory répond aux plus exigeants avec son boîtier maison PowerBox permettant de donner un coup de boost aux motorisations six cylindres des versions S 400d et S 500.

Le ramage

Le ramageLancer le diaporama
Mercedes Classe S by Mansory | Les photos de la limousine optimisée
+17

Mercedes Classe S by MansoryCredit Photo – Mansory

La Mercedes Classe S 400d gagne ainsi 65 ch grâce à Mansory pour atteindre les 395 ch, tandis que le couple progresse de 137 Nm, à 837 Nm. La vitesse maximale est quant à elle augmentée à 270 km/h, soit une progression de 20 km/h par rapport à la bride d’origine. Le 0 à 100 km/h se veut d’autant plus spectaculaire pour cette berline de plus de 2 tonnes, avec 4,8 secondes pour la version modifiée par Mansory contre 5,4 secondes pour la limousine d’origine.

La variante S 500 carburant au sans plomb voit la puissance de son six en ligne atteindre les 526 ch soit 91 ch de plus que le modèle d’origine, tandis que le couple fait un bond à 629 Nm contre 520 Nm sans boîtier électronique PowerBox. Même chanson que pour le Diesel côté performances : le 0 à 100 km/h demande 0,6 seconde de moins que d’origine (4,3 secondes contre 4,9 secondes) tandis que la vitesse maximale est relevée à 270 km/h. Le tout est accompagné d’un échappement sport à 4 sorties rectangulaires pour un son plus rauque, de quoi patienter avec panache jusqu’à la sortie de la version AMG 63.

Albums Photos

DS 4 E-Tense (2021) quel bonus écologique pour l’hybride rechargeable ?

Depuis le 1er juillet 2020, les véhicules hybrides rechargeables peuvent bénéficier d’un bonus écologique. À condition de respecter quelques conditions. Notamment de proposer une autonomie minimale théorique de 50 km et un prix de vente inférieur à 50.000€.

Bonne nouvelle si vous souhaitez acquérir la nouvelle DS 4 (2021) dans sa version E-Tense (hybride rechargeable) : celle-ci est éligible à ce bonus écologique.

Le montant de celui-ci est de 2.000€ jusqu’au 30 juin prochain et passe à 1.000€ à partir du 1er juillet et ce jusqu’au 31 décembre. Il disparaîtra définitivement au 1er janvier 2022. Attention, ce qui prévaut ici pour toucher ce bonus c’est la date de la commande et non pas la date de livraison.

La question enfin est de savoir quelles sont les finitions de la DS 4 E-Tense qui sont éligibles à ce bonus. Et là, il faut s’en référer au prix de vente annoncé par le constructeur français du groupe Stellantis. En l’occurence, 7 des 8 finitions disponibles sont éligibles au bonus écologique. Découvrez ci-dessous les prix avec et sans bonus.

FINITION PRIX  SANS BONUS PRIX AVEC BONUS JUSQU’AU 30/06 PRIX AVEC BONUS DU 01/07 AU 31/12
Bastille+ 38.200€ 36.200€ 37.200€
Performance Line 40.900€ 38.900€ 39.900€
Performance Line+ 45.100€ 43.100€ 44.100€
Trocadero 43.400€ 41.400€ 42.400€
Cross Trocadero 44.000€ 42.000€ 43.000€
Rivoli 46.900€ 44.900€ 45.900€
Cross Rivoli 47.500€ 45.500€ 46.500€

Albums Photos

GP d’Italie de MotoGP : la chute de Bagnaia au 2e tour en vidéo

Zapping Autonews racing Grand Prix de Monaco de F1 : le debrief

Pecco Bagnaia est tombé au 2e tour du GP d’Italie sur le circuit du Mugello dimanche. Le pilote italien était 2e sur la grille, mais il s’est vite envolé à la première place après le départ flamboyant de sa Ducati. Mais Pecco #63 n’a pas réussi à conserver la tête de la course bien longtemps. Il a chuté au virage 9 quelques minutes après le départ.

C’est une triste nouvelle pour le team officiel de Borgo Panigale : avant le Grand Prix d’Italie, le pilote n’avait qu’un d’écart avec Fabio Quartararo en tête du classement pilotes.Après cette chute, cet écart a augmenté. Bagnaia compte 26 points de retard sur son rival de chez Yamaha et il s’est fait dépasser aussi par son coéquipier de Ducati, Johann Zarco. Il est actuellement 3e au classement des pilotes.

.

Le nouveau Kia Sportage dévoile déjà ses premières lignes

Zapping Autonews Festival Automobile International : le palmarès des Grand Prix 2021

À l’image du récent Hyundai Tucson, le futur Kia Sportage n’hésite pas à se renouveler complètement pour cette cinquième génération. Les constructeurs coréens ne semblent pas être effrayés par le changement, même sur leurs best-sellers ! On ne peut pas en dire autant pour certaines firmes européennes, souvent un peu plus frileuses. C’est donc une véritable nouveauté qui nous attend prochainement avec la prochaine génération du Kia Sportage. Les premières images officielles dévoilées par le constructeur nous permettent de découvrir un crossover plus musclé, avec une signature lumineuse à l’avant qui rappelle le design des inserts chromés de la face avant du nouveau Mitsubishi Outlander PHEV. À l’arrière, une esquisse du feu arrière gauche nous permet quant à elle d’affirmer que le style va évoluer radicalement pour cette cinquième génération du SUV coréen, avec un style plus complexe et plus affuté.

Quid de l’habitacle ?

Quid de l’habitacle ?Lancer le diaporama
Kia Sportage de cinquième génération | Les premières images officielles
+3

Credit Photo – Kia

Avec sa nouvelle identité forte, le Kia Sportage de nouvelle génération réaffirme son style tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, avec une planche de bord totalement actualisée. Même plongé dans la pénombre pour ne pas dévoiler tous ses détails, l’habitacle révèle quelques-unes de ses caractéristiques. On y voit notamment un double écran incurvé vers le conducteur qui compile à la fois l’instrumentation numérique et l’infodivertissement. Karim Habib, vice-président senior et directeur du Global Design Center de Kia a déclaré : “S’inspirant d’une philosophie que nous avons créée où la nature rencontre la technologie, le tout nouveau Sportage défie la norme avec un extérieur baroudeur et contemporain et un intérieur soigneusement conçu et détaillé”, il ajoute : “Avec le tout nouveau Sportage, nous nous sommes lancé le défi de pousser notre SUV de cinquième génération à un tout autre niveau.” Vous l’aurez compris, le nouveau Sportage sera meilleur et encore plus soigné qu’auparavant, nous n’en attendons pas moins. Nous en saurons davantage au cours des prochaines semaines.

Albums Photos